Les pires erreurs au poker

Telle la loi de la jungle, la loi au poker est de profiter des faiblesses des autres joueurs, aussi furtives peuvent-elle être. L’erreur est humaine et ne vous portera pas préjudice si vous ne vous trompez pas souvent. En revanche, si vous répétez ces comportements à risque, il est important de travailler dessus dans un environnement sans pression externe, jusqu’à ce que ces bonnes pratiques deviennent aussi inconscientes que respirer. Nous vous listons les erreurs les plus grossières faites par les débutants qu’il faut absolument estomper, sinon effacer de votre vie de joueur de poker.

L’équilibre est le secret du bon joueur de poker.

La règle d’or dans le poker est le dynamisme. Ne restez pas passif dans votre jeu ! Relancez, misez, prenez quelques risques ! Si vous ne jouez que vos bonnes mains, vos adversaires vont vite s’en rendre compte et vous alléger de votre argent. Attention, cependant, prenez garde à ne pas trop bluffer non plus, il est impossible que vous ayez un bon jeu à chaque fois ! Apprenez à bien perdre pour savoir bien gagner. Attention à la méconnaissance des combinaisons. Avoir un as dans sa main n’est pas synonyme de victoire. C’est parfois le cas, mais la plupart du temps, vos adversaires auront mathématiquement une meilleure main que vous si la seule carte exploitable dans votre jeu et cet as.

Ensuite, nous choisissons de vous donner un conseil d’ami en prévision de vos futures mains. La patte de lapin, votre slip préféré, votre gri-gri porte-bonheur ne vous aideront pas à gagner. Si le hasard tient une part non-négligeable dans le poker, la superstition est, quant à elle, totalement superflue. Pour devenir un joueur crédible et respecté, restez simple. Il en sera de même pour vos mises. Ne jouez pas au-dessus de vos moyens, surtout si vous n’êtes pas encore rôdé à l’art subtil du poker ! Le poker doit rester un plaisir, sachez que les professionnels ont perdu un nombre incalculable de parties pour apprendre de leurs erreurs et pouvoir vivre de cette passion. Gérez correctement votre budget poker et ne dépassez pas la limite hebdomadaire ou mensuelle que vous vous êtes fixée.

Enfin, prenez conscience que le jeu se compose de votre main, de celles de vos adversaires, mais aussi des cartes sur la table ! Avoir une paire en main, c’est très bien, mais observez autour de vous pour voir quelle meilleure combinaison vous pouvez composer avec votre main. Il n’est pas rare de voir un joueur détenant une paire d’As se coucher s’il sait que son adversaire a mieux. Aussi tentant soit le danger, savoir tenir l’équilibre entre le bluff et l’humilité est le but ultime en poker. Pour cela, n’accordez aux paires et aux brelans que la valeur qu’ils ont, ne les surestimez pas.

Attention joueur débutant, vous êtes démasqué !

La première des erreurs que vous ferez qui servira à vos adversaires plus expérimentés est de jouer toutes vos mains. Vous ne pouvez pas avoir une main jouable à chaque fois que les cartes sont distribuées. Si vous voulez vous exercer au bluff, prenez quand même la peine de vous coucher pour certains tours afin de rester crédible dans votre stratégie ! De même, avant de jouer pour de vrai, apprenez bien les combinaisons gagnantes par cœur et la valeur des mains chez vous. Rien ne vous trahira plus que vos doigts essayant de compter les points que vous rapporteraient une paire ou une suite avec telle ou telle carte. Attention, donc, à vos réflexes quand vous jouez au poker.

En restant dans le domaine de la maladresse, n’agacez pas vos adversaires en leur posant des questions sur leurs mains précédentes. Nous vous confirmons que c’est à la limite de l’indécence quand notre impatience ne réfrène pas les ardeurs du joueur débutant. Ne le faites que si cette tactique vise à pousser à bout votre adversaire jusqu’à le déstabiliser pour qu’il fasse à son tour des erreurs dues à l’émotion. Le conseil suivant, le meilleur que nous puissions vous donner, serait de garder votre calme en toutes circonstances. Vos émotions sont votre pire ennemi lorsque vous êtes autour d’une table de poker. Si vous manifestez votre frustration suite à un coup dur, le reste de la table saura en prendre note et s’engouffrer dans la faille que vous leur avez offerte sur un plateau d’argent.

Nous terminerons par deux erreurs à ne pas faire qui appellent au bon sens. N’essayez pas de tricher en invoquant les règles d’une variante qui n’existe pas. Impossible d’avoir vos adversaires sur leur propre terrain, sachez-le ! Évitez de vouloir faire le grand si vous êtes débutant. Apprenez les bases du poker sur des tables pour débutants, la mauvaise stratégie sera de vous installer à une table de pro pour apprendre plus vite. Vous apprendrez seulement à vous faire plumer.